En tant qu’ancien manager des Risques, je porte une attention particulière au Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (D.U.E.R.P). Je ne le considère pas  comme une simple obligation légale d’affichage mais bien plus que ça. Il est pour moi le reflet, par sa valeur qualitative, d’une volonté d’un pilotage maitrisé des risques en entreprise par son ou ses dirigeants.

Les nombreux objectifs du D.U.E.R.P.

Son objectif premier est d’inventorier l’ensemble des risques identifiées en entreprise. Lorsque celui est effectué, il est nécessaire de donner une valeur qualitative aux risques déclarées. Pour ce faire, il faut les hiérarchiser selon une grille de fréquence et de gravité. Pour les risques les plus prioritaires un plan d’action ou plutôt un plan de prévention doit être mis en place. Son objectif est en effet, de diminuer et maitriser le risque voire même le supprimer complétement.

Comme vous pouvez le lire ci-dessus, ce document n’est pas qu’un élément obligatoire à afficher pour les entreprises ayant au moins salarié.

Il doit permettre aussi :

  • de porter à la connaissance des salariés et de ses représentants les risques inhérentes à l’entreprise.
  • de maitriser les risques en entreprise pour l’ensemble des salariés.
  • d’identifier des processus, des tâches à risque dont l’information retranscrite est de qualité, fiable, pertinente et maitrisée.
  • d’éviter au dirigeant que sa responsabilité pénale soit mise en cause (pour les cas les plus graves).

Vous accompagner dans la mise en place et le suivi du D.U.E.R.P.

Deffiperf Gestion vous accompagne dans la mise en place qualitative de votre D.U.E.R.P et vous transmet les meilleures pratiques allant de l’élaboration du document à son suivi et sa mise à jour.

Pour les entrepreneurs aguerris qui veulent aller plus en profondeur dans la maitrise de leurs risques, nous vous proposons également de travailler sur le tracking des Near Misses (non développé ici).

Et vous quels sont vos risques?

Tout comme pour l’affichage obligatoire (lien), un manquement à la mise en place du D.U.E.R.P ou de son suivi annuel, est passible d’une amende de 1500 euros lors du premier avertissement et jusqu’à 3000 euros en cas de récidive.

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]